DIEU VOUS APPELLE A LA VIE VERITABLE

Le Souverain éternel de l’univers nous a créés pour que nous le glorifiions dans sa
puissance et dans sa beauté, et étant unis à lui, nous devenions ses enfants éternels et
vivions à sa ressemblance. Dieu qui est personnel et unique, et qui a éternellement son
Verbe Divin et son Saint Esprit Vivifiant, nous a créés pour la sainteté et la vie éternelle. Il nous accorda la liberté afin que nous puissions l'aimer réellement. Mais pour notre
malheur, nos ancêtres ont désobéi au Créateur qui les aimait tant et ont préféré prendre le parti de Satan. Ils ont abusé de la liberté que Dieu leur a accordé et ils ont choisi d'enfreindre la volonté de Dieu. Depuis ce temps, nous naissons dans l’impureté de l’âme avec un penchant pour le mal. Depuis là, la mort et la souffrance sont entrées dans le monde. Mais nos ancêtres lointains ne sont pas uniquement coupables pour ce fait, nous aussi commettons des péchés innombrables tout au long de notre vie.

Lisez plus: Quel est le but de notre vie?

Friday, August 19, 2011

La Transfiguration du Christ


1Et six jours après, Jésus prit Pierre, et Jacques, et Jean son frère, et les mena à l'écart sur une haute montagne. 2Et il fut transfiguré en leur présence et son visage resplendit comme le soleil; et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. 3Et voici, ils virent Moïse et Elie, qui s'entretenaient avec lui. 4Alors Pierre prenant la parole, dit à Jésus : Seigneur, il est bon que nous soyons ici; faisons-y, si tu le veux, trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie. 5Et comme il parlait encore, voici une nuée resplendissante qui les couvrit de son ombre; puis voilà une voix qui vint de la nuée, disant : celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai pris mon bon plaisir; écoutez-le. 6Ce que les Disciples ayant ouï, ils tombèrent le visage contre terre, et eurent une très grande peur. 7Mais Jésus s'approchant les toucha, en leur disant : levez-vous, et n'ayez point de peur. 8Et eux levant leurs yeux, ne virent personne, que Jésus tout seul. 9Et comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur commanda, en disant : ne dites à personne la vision, jusqu'à ce que le Fils de l'homme soit ressuscité des morts. (Matthieu 17: 1-9)


Tropaire de la fête de la Transfiguration du Seigneur

Tu t'es transfiguré sur la montagne, ô Christ notre Dieu,
laissant tes disciples
contempler ta gloire autant qu'ils le pouvaient :
fais briller aussi sur les pécheurs que nous sommes
ton éternelle clarté,
par les prières de la Mère de Dieu.
Source de lumière, gloire à toi.

« Il est transfiguré, assure Saint Jean Damascène, non pas en assumant ce qu'Il n'était pas, mais en montrant à Ses disciples Ce qu'Il était, leur ouvrant les yeux et, d'aveugles qu'ils étaient, les faisant voyants .»

Dieu tout-puissant et tout-miséricordieux, donne nous, pécheurs aveuglés, de voir Ta Lumière incréée et éternelle et d'être entièrement illuminé par Elle. Amen.

Monday, August 15, 2011

La glorification des saints

« "J'aime ceux qui m'aiment, et Je glorifie ceux qui me glorifient", dit le Seigneur (Pr 8: 17; 1 S 2: 30). Aux saints, le Seigneur a fait don du Saint-Esprit, et c'est dans le Saint-Esprit qu'ils nous aiment. Les Saints entendent nos prières et reçoivent de Dieu la force de nous aider. Cela, tout le peuple chrétien le sait. »
(S. Silouane de Mont Athos. Écrits, XII, 1, 8); (Traduction: Archimandrite Syméon. Edit. Cerf. Paris, 2010).

Saturday, August 6, 2011

A l'incroyant


« L'orgueil empêche l'âme de s'engager sur la voie de la foi. À l'incroyant je donne le conseil de dire: « Seigneur, si Tu existes, éclaire-moi, et je Te servirai de tout mon cœur et de toute mon âme. » Pour cette pensée humble et pour cette disposition à servir Dieu, le Seigneur l'éclairera sans faute... Lorsque le Seigneur t'éclairera, ton âme sentira sa présence; elle sentira que le Seigneur lui a pardonné, qu'Il l'aime. Tu sauras cela par ta propre expérience; dans ton âme la grâce du Saint-Esprit témoignera de ton salut, et tu voudras crier au monde entier: "Comme l'amour de Dieu pour nous est grand!»
(S. Silouane de Mont Athos. Écrits, III.6); (Traduction: Archimandrite Syméon. Edit. Cerf. Paris, 2010).