DIEU VOUS APPELLE A LA VIE VERITABLE

Le Souverain éternel de l’univers nous a créés pour que nous le glorifiions dans sa
puissance et dans sa beauté, et étant unis à lui, nous devenions ses enfants éternels et
vivions à sa ressemblance. Dieu qui est personnel et unique, et qui a éternellement son
Verbe Divin et son Saint Esprit Vivifiant, nous a créés pour la sainteté et la vie éternelle. Il nous accorda la liberté afin que nous puissions l'aimer réellement. Mais pour notre
malheur, nos ancêtres ont désobéi au Créateur qui les aimait tant et ont préféré prendre le parti de Satan. Ils ont abusé de la liberté que Dieu leur a accordé et ils ont choisi d'enfreindre la volonté de Dieu. Depuis ce temps, nous naissons dans l’impureté de l’âme avec un penchant pour le mal. Depuis là, la mort et la souffrance sont entrées dans le monde. Mais nos ancêtres lointains ne sont pas uniquement coupables pour ce fait, nous aussi commettons des péchés innombrables tout au long de notre vie.

Lisez plus: Quel est le but de notre vie?

Wednesday, December 28, 2016

Entretien de conversion de l'hypodiacre Pierre 4



4. Comment est la vie religieuse en Suisse ?

Je ne me considère pas comme habilité pour répondre à cette question, si ce n’est pour dire qu’en Suisse, jusqu’ici, règne une grande tolérance pour la pratique de l’ensemble des religions.

En ce qui concerne l’Orthodoxie, par la grâce de Dieu, plusieurs lieux de culte de diverses juridictions ont pu voir le jour dans le pays depuis une trentaine d’années pour répondre aux besoins de l’immigration et également des nouveaux convertis. Ceux-ci constituent toutefois un phénomène limité en nombre qui ne justifie pas à lui seul l’ouverture de nouvelles églises.
Si les villes de Genève, Vevey, Berne et Zurich, ou le monastère de la Sainte Trinité à Dompierre, ont leur propre église où la liturgie se célèbre régulièrement, ailleurs il n’y a pas de possibilité de célébrer régulièrement des offices ni de bénéficier d’un lieu de prière en propre, dans ce cas il faut louer une salle ou bénéficier de l’accueil d’une paroisse hétérodoxe.
Evidemment, dans un pays occidental comme la Suisse, l’Orthodoxie a le statut de religion étrangère, accueillie comme un hôte (…un peu exotique).
A Genève en particulier (puisque que la Suisse est une confédération), les manifestations religieuses publiques – telles qu’une procession, par exemple, ou sonner les cloches la nuit de Pâque du calendrier julien - ne sont pas autorisées.

Mais d’une manière générale, si ce n’est que la religiosité en général reste très discrète dans un pays occidental et laïc comme la Suisse et que l’Europe progresse chaque année davantage dans la déchristianisation de la société, l’Orthodoxie – dans la mesure où elle n’est pas liée à de l’actualité politique – est relativement bien tolérée …pour l’instant.

No comments:

Post a Comment